L'antre du lapin blanc

Un peu de tout, peut-être de rien... Comme partout & ailleurs; des mots qui volent sans vraiment se poser

23 février 2010

Je commence toujours à écrire par "et", "puis", "aussi"... Comme si mon instinct voulait me rappeler que je ne désire pas (me) commencer, mais bien me continuer, dans la recherche d'un minimum de logique (mais oui, ma paradoxale cohérence !).Même chose pour les fins de phrases, je dois me faire rigueur pour déposer de simples points. Quand y'en a plusieurs ça me fait bien moins peur ! Pourtant, les débuts ne sont pas des f(re)ins et les tristesses font (du) bien. Du mal à finir ou plutôt à commencer... [Lire la suite]
Posté par Eglantine B à 23:01 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

06 février 2010

Ecrémaillerie

Posté par Eglantine B à 08:08 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,
04 février 2010

Ce que j'aime chez eux [Les emménagements]

A l'occasion je décongèlerai quelques "ce que j'aime chez eux : les déménagements" vu que ceux-ci aussi m'offrent de nombreuses pensées à moudre... Le moment où je sors tous les livres de leurs cartons est un des plus jolis point-carrefour de mon présent ; une des plus belles leçons de "Où j'en suis dans la vie ?". Parce que, même si seuls quelques mois ont eu le temps de s'écouler, ce sont des titres différents qui me font soupirer ("Dire que j'ai entaché mon empreinte écologique pour acheter du papier... [Lire la suite]
Posté par Eglantine B à 01:58 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
26 janvier 2010

"JE NE METTRAI PLUS DE PETITS MACHINS COMME CA QUE DE PLACE EN PLACE, PARCE QUE CELA DEVIENT EMMERDANT."                                                                                   Boris Vian, « Pensées Non-inédites de l'Automne à Pékin »
20 janvier 2010

Ce que je pense de lui [Le Wifi]

Je vous gracie (presque) en tant qu'entité lectrice (la super chance, en live vous n'y auriez pas coupé ! Heu, d'ailleurs, vous n'y avez probablement PAS coupé...) de celle conçernant les potentiels effets néfastes des gigas réseaux wifi dans les facs (et oui, on saura avec certitude dans quelques décennies si elles étaient méchantes les ondes, mais tous nos cerveaux seront grillés, donc on sera comme des pignoufs, puis on deviendra super dépendants des universitaires sortant des PED, juste vengeance des technologies) (Tiens,... [Lire la suite]
Posté par Eglantine B à 16:09 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,
01 décembre 2009

Et ta mère, elle est pour le nucléaire ?

. Ici, inutile de dire d'où vient cette "photo"... même si j'aimerai beaucoup pouvoir dire que c'est moi qui ai imprimé ce sous-bock pour faire une "blague-coup-d'gueule" !Ceci dit, je me met à mettre en "lien" sur les photos des pages internet, magique non ?
Posté par Eglantine B à 13:13 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,

09 octobre 2009

21 x 29,7

La consonnance de certains nombres, certaines dates, répêtés mille et une fois sans même que l'on sache par qui ni pourquoi, font qu'ils semblent "innés".Alors que, loin d'être innés, c'est tout juste s'ils sont légitimés... Sans savoir précisément d'où ni depuis quand, quand on me parle de papier et qu'on me dit : "Mais si, les vingt-et-un-vingt-neuf-sept", je sais. Je sais que l'on me parle de guerre lorsqu'on me dit "quatorzedixhuit" ou "quarantequarantecinq".Quoiqu'il y ait bien là un... [Lire la suite]
Posté par Eglantine B à 09:10 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
07 octobre 2009

Sunny - Aaltra (Bouli Lanners) Parce que cela fait du bien, et que ces jours-ci, j'ai bien quelques idées... que je ne pose ni sur clavier ni sur papier !
Posté par Eglantine B à 20:26 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
01 octobre 2008

Une vie de départs et retours

Je me définirais d'un naturel "de voyageur peureux". Et je pourrais bien rapporter ma relation à l'écriture à cette idée. Je pars...et j'y reviens. Je fuis à force de ne pas me sentir à la hauteur, en imaginant qu'à force de ne pas me confronter à ce domaine "de plus" où je me trouve incapable d'assurer je me sentirais une femme accomplie. C'est vrai, je conjugue les verbes et use des temps qu'en fonction de mes intuitions olé olé. D'ailleurs je ne me croie pas capable de phrases "grammaticalement... [Lire la suite]
Posté par Eglantine B à 23:26 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,
12 mars 2008

La lumière peut-elle cesser du jour au lendemain...pour toujours?

Je remonte le temps à la recherche de ce passé où écrire me faisait "simplement plaisir" et malheureusement pour moi, ça ne m'aide pas à comprendre. Depuis le jour où j'ai appris à écrire, j'écris. Des pages entières de carnets où m'entraîner à former des lettres aux alentours de mon entrée en primaire, avec plus de fautes d'orthographe que de mots pendant celles-ci, puis avec un minimum d'intérêt pour les "x/s,o/au/eau,à/a,..." depuis le collège. D'abord je voulais faire comme ma grande soeur qui tenait 1001... [Lire la suite]
Posté par Eglantine B à 14:39 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,